PlanHot : Le post sur la sexualité chez les animaux et les recherches : Votre forum de rencontres adultes GRATUIT !
 
Plan Hot : Forum de rencontres sexys entre adultes - PlanHot.com :.
 Planhot = Safe Sex and Surf - Planhot, votre forum adulte sans virus ni malwares - Surfez sans craintes 
Plan Hot - Votre forum de rencontres Sexys !

Forum consacré aux dialogues et rencontres adultes de tout type. Des rendez-vous chauds, des échanges, des opportunités d'une nuit, des moeurs spéciales à partager, tout ceci en live sur notre forum libertin.
Ce forum est réservé aux personnes majeures. Je ne suis pas majeur.


 Forum de rencontres sexys PlanHot : Les FAQs de notre forum :.FAQ   Forum de rencontres libertines PlanHot : Nos moteurs de recherches :.Rechercher   Forum de rencontres libertines PlanHot : La liste de tous nos membres libertins :.Liste membres   Forum de rencontres coquines PlanHot : Tous nos groupes libertins :.Groupes   Forum de rencontres sexys PlanHot : Tous les sondages sexys de notre forum :.Sondages   Forum de rencontres libertines PlanHot : Les différents rangs de notre forum :.Rangs   Forum de rencontres sexys PlanHot : Version du forum :.Version   Forum de rencontres sexys PlanHot : La carte de répartition géographique des membres :.Carte membres 
 Forum de rencontres adultes : S'enregistrer :. >> S'enregistrer <<    Forum de rencontres adultes : Modifier votre profil et vos informations :.Votre profil   Forum de rencontres adultes : Se connecter pour vérifier ses messages privés :.Se connecter pour vérifier ses messages privés   Forum de rencontres adultes : Connexion :.Connexion 

  Services Forum  |  Boutique Sexy SexShop  *  Galeries Photos Adultes Gratuites  *  Vidéos Adultes  *  Newsletters Gratuites  |  



PlanHot > Post Le post sur la sexualité chez les animaux et les recherches

 
Répondre au sujet    Plan Hot - Forum rencontres adultes Sexys -> Retour partie Société / Débats / Actualités sexys
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
DarkShadow
Administrateur
Administrateur


Age: 36 ans
Sexe: Sexe:Homme
Inscrit le: 21 Mar 2005
Messages: 795
Groupes d'utilisateurs : 
[Admins Admins ]
[ Les artistes ]
[ Les bi-sexuels ]
[ Les casés ]
[ Les côte à côtistes ]
[ Les couples ]
[ Les échangistes ]
[ Les exhibs ]
[ Les extrêmes ]
[ Les gangbangueurs ]
[ Les gays ]
[ Les hétéros ]
[ Les infidèles ]
[Les lesbiennes Les lesbiennes ]
[ Les mélangistes ]
[ Les naturistes ]
[ Les solitaires ]
[ Les trans et travestis ]
[ Les vierges ]
[ Les voyeurs ]
[ Les zoos ]
[Modos Modos ]
[ Pros/Entreprises ]
[ Services payants ]

Pays/Région/Département: Etranger / Autres Pays : Sur le Web Sexy

Statut: Absent

MessagePosté le: 07 Jan 2008, 18:29    Sujet du message: Le post sur la sexualité chez les animaux et les recherches Répondre en citant

Les macaques à longue queue "paient" les femelles pour s'accoupler

Le plus vieux métier du monde ne serait finalement pas propre à l'espèce humaine, comme on le pensait, puisque le "paiement" pour un accouplement a été observé chez les macaques à longue queue d'Indonésie. En l'occurrence, il ne s'agit pas, pour ces primates, d'offrir de l'argent mais plutôt un service consistant à épouiller madame et à nettoyer son pelage avant d'obtenir ses faveurs.

Ce comportement a été constaté par Michael Gumert, spécialiste du comportement animal à l'université technologique Nanyang de Singapour. Entre 2003 et 2005, il a étudié cinquante groupes de macaques à longue queue et 243 séances d'épouillage dans le Parc national de Tanjung Puting, à Kalimantan Tengah, en Indonésie. Il a constaté chez eux une augmentation de l'activité sexuelle après un épouillage réalisé par les mâles sur les femelles.

Ce soin peut durer de quelques secondes à une demi-heure, voire davantage, sa durée augmentant si le mâle a un statut inférieur ou si le nombre de femelles est restreint. Ces mignardises prénuptiales font passer le nombre de rapports sexuels des femelles de 1,5 par heure en temps normal à 3,5 par heure, précise Michael Gumert dans le numéro de décembre 2007 de la revue Animal Behaviour.

"On savait déjà que les primates mâles font un peu d'épouillage avant de s'accoupler avec des femelles, et ils ne pratiquent pas cette activité quand ces dernières ne sont pas fertiles, confirme Frans De Waal, éthologue réputé du Yerkes Primate Center de l'université Emory d'Atlanta (Géorgie). Mais cette étude a le mérite de quantifier cette activité dans un contexte d'offre et de demande."


Source : lemonde.fr



sexe-et-animaux.jpg
 Description:
Et si en regardant le sexe chez nos amis les bêtes, on en apprenait plus sur nous ?
 Taille du fichier:  70.32 Ko
 Vu:  7099 fois

sexe-et-animaux.jpg



macaque-longue-queue.jpg
 Description:
Et c'est cher ?
 Taille du fichier:  57.07 Ko
 Vu:  7113 fois

macaque-longue-queue.jpg



_________________
* Admin/Webmaster Plan Hot votre forum libertin *

Avant tout, lisez Les Règles
Nos FAQS / Nos partenaires
DarkShadow est absent  Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
DarkShadow
Administrateur
Administrateur


Age: 36 ans
Sexe: Sexe:Homme
Inscrit le: 21 Mar 2005
Messages: 795
Groupes d'utilisateurs : 
[Admins Admins ]
[ Les artistes ]
[ Les bi-sexuels ]
[ Les casés ]
[ Les côte à côtistes ]
[ Les couples ]
[ Les échangistes ]
[ Les exhibs ]
[ Les extrêmes ]
[ Les gangbangueurs ]
[ Les gays ]
[ Les hétéros ]
[ Les infidèles ]
[Les lesbiennes Les lesbiennes ]
[ Les mélangistes ]
[ Les naturistes ]
[ Les solitaires ]
[ Les trans et travestis ]
[ Les vierges ]
[ Les voyeurs ]
[ Les zoos ]
[Modos Modos ]
[ Pros/Entreprises ]
[ Services payants ]

Pays/Région/Département: Etranger / Autres Pays : Sur le Web Sexy

Statut: Absent

MessagePosté le: 20 Jan 2009, 12:24    Sujet du message: Sexualité animale : orgies, trios et frottements Répondre en citant

Sexualité animale : orgies, trios et frottements

Les animaux sont-ils capables de “faire du sexe pour le sexe”, de se masturber ou d’avoir des relations homosexuelles ? La Villette consacre un cycle de conférences à la sexualité de ceux qu’on appelle un peu trop vite des “bêtes”.

La recherche du plaisir sexuel n’est pas l’apanage de l’être humain. Chaque mardi à 18h30, jusqu'au 10 février, Frank Cézilly - professeur d'écologie comportementale à l'université de Bourgogne - et ses collègues animent à la Cité des Sciences toute une série de conférences qui devraient faire tomber des œillères : saviez-vous que les dauphins copulent avec des tortues dont ils se servent à la façon de poupées gonflables ? Les tortues ne sont pas consentantes. Mais qu’importe. Les dauphins se servent d’elles dans le seul but de se procurer du plaisir. Il leur arrive même de se satisfaire avec des anguilles ou des requins. Saviez-vous également que les girafes s’accouplent très fréquemment entre mâles ? Ces relations homosexuelles sont d’ailleurs caractérisées par une étrange parade appelée “necking” (l’enlacement des cous) : les mâles enlacent leurs cous, ce qui provoque généralement une érection suivie de “montes” auxquels peuvent s’associer 2 à 3 autres mâles attirés par le jeu…

“L'activité sexuelle ne limite pas à la simple copulation entre un mâle et une femelle chez un bon nombre d'espèces, résume Frank Cézilly. Des comportements homosexuels allant de simples comportements affiliatifs, jusqu'à la copulation, en passant par la stimulation sexuelle, s'observent par exemple chez certains insectes ou reptiles, chez les oies, chez les girafes, ou encore chez les bonobos.” Dans un livre à paraître en mars, aux éditions Le Pommier, Frank Cézilly consacre d’ailleurs un chapitre entier à la question de l’homosexualité animale. Ce chapitre, co-rédigé avec Michel Raymond (directeur de recherche au CNRS) ouvre de troublantes perspectives sur la vie privée des coléoptères, des papillons, des libellules et des blattes…

Je cite : “Il s’agit principalement de montes, ou de tentatives de montes, pratiquées par des mâles sur d’autres mâles. Mais il arrive qu’ils soient associés à une sorte de “frénésie sexuelle” qui touche les deux sexes. Ainsi, les observations d’agrégats formés par les charançons des agrumes, Diaprepes abbreviatus L.n ont révélé qu’à côté des accouplements “classiques” entre mâles et femelles, les femelles montent les mâles, les mâles se montent entre eux et montent même les couples déjà formés. La stimulation sexuelle associée à ces montes semble réelle puisqu’on observe que lorsqu’une femelle monte une autre femelle, elle étend son appareil ovipositeur de la même façon qu’au moment de pondre. De même, lorsqu’un mâle monte un autre mâle, son appareil génital pénètre la cavité anale de son partenaire.”

Disséquant les mœurs étonnantes de toutes sortes d’animaux – de la couleuvre jarretière à flancs rouges jusqu’à l’oie cendrée -, les deux chercheurs dévoilent certaines découvertes récentes en écologie comportementale. Le scarabée japonais est incapable de faire la différence entre un partenaire mâle ou femelle (il s’accouple donc au hasard). Les mâles chez le gypaète barbu peuvent choisir de vivre en trio, avec une femelle et un autre mâle. Les bonobos femelles pratiquent couramment entre elles le GG-Rubbing (frottement des parties génitales suivant un rythme de 2,2 mouvements par seconde, aussi rapide que la copulation des mâles). Les parades homosexuelles des jars sont souvent bien plus exubérantes que celles de couples hétéros (quand un jar est plus grand que son partenaire, il le monte, et quand les jars ont la même taille, ils se montent à tour de rôle). Chez le petit pingouin, Alca torda, l’homosexualité est monnaie courante au sein de certains rassemblements: 66% des mâles sont “actifs” et 91% se font monter par d’autres mâles.

Les exemples d’unions sont également aussi divers que dans la population humaine: monogamie homosexuelle, monogamie hétérosexuelle, polygynie (lorsqu’un mâle monopolise plusieurs femelles), polyandrie (lorsqu’une femelle monopolise plusieurs mâles), promiscuité sexuelle… Tous les exemples sont dans la nature. Pour Frank Cézilly, qui organise à la Villette tout ce cycle de conférences sur les amours des dauphins ou des cygnes, il s’agit d’interroger “la limite entre l'homme et l'animal et ce qui sépare une sexualité ancestrale ancrée dans la finalité reproductrice d'une sexualité hédoniste, censée être l'apanage de l'espèce humaine.” Préparez-vous à tomber des nues.


TROIS QUESTIONS A FRANK CEZILLY

Le préjugé concernant les animaux veut qu'ils soient strictement hétérosexuels, puisque leur sexualité n'aurait qu'un seul but : la procréation. Est-ce vrai ?

Si l'on restreint la sexualité à la procréation, il est évident que la sélection naturelle doit favoriser les copulations entre mâles et femelles. Mais est-ce que cela signifie pour autant qu'elle interdit toute homosexualité ? Les organismes vivants ne sont pas des machines parfaitement réglées par un grand horloger, ils n'obéissent à aucun un dessein particulier pré-établi. Ce qui caractérise le vivant c'est précisément sa diversité, et en particulier celle qui existe à l'intérieur des espèces. Celle-ci peut dépendre en partie de la composition génétique des populations, mais elle procède aussi, particulièrement au plan comportemental, du développement des individus et de leur expérience. Si bien qu'il n'y a rien de surprenant à observer que les animaux, en diverses occasions et selon les espèces, peuvent développer des orientations homosexuelles et même des affiliations homosexuelles résultant en des associations stables dans le temps entre individus de même sexe.


Certains chercheurs avancent que ces comportements sont les symptômes d'un dérèglement : il s'agirait d'une perturbation dans l'équilibre de l'animal ou du groupe, ou d'un "trop plein de libido". Les animaux ne seraient donc homosexuels (ou sur-sexuels) que dans des situations de crise, de pollution, de stress ou autre. A l'état naturel, dans un environnement "normal", ils seraient toujours hétérosexuels ?

Il est certain que la fréquence des comportements homosexuels augmente dans la nature lorsque qu'un sexe devient beaucoup plus fréquent que l'autre, quelle que soit la cause de cette altération de la sex-ratio. C'est aussi le cas en situation de captivité. Pour autant l'homosexualité s'observe aussi en conditions "naturelles", par exemple chez les gorilles, et elle peut être alors liée à une forme d'organisation sociale qui implique la formation de groupes multi-mâles par exemple.


Des études ont-elles été faites sur le pourcentage d'homosexuel(le)s au sein de telle ou telle espèce animale ? Comparativement au pourcentage d'homosexuel(le)s dans l'espèce humaine ?

Pas à ma connaissance, en tout cas de façon systématique à l'échelle d'une population. Qui plus est votre question sous-entend qu'il existerait des individus strictement homosexuels. Ce cas semble le moins fréquent, et il convient plutôt de concevoir que l'activité homosexuelle observée dans la nature est le plus souvent le fait d'individus bisexuels.


Source : sexes.blogs.liberation.fr



gangbang_chiens.jpg
 Description:
Ceci explique t'il cela ?
 Taille du fichier:  48.33 Ko
 Vu:  7111 fois

gangbang_chiens.jpg



partouze-escargots.jpg
 Description:
 Taille du fichier:  29.44 Ko
 Vu:  7111 fois

partouze-escargots.jpg



bonobo-sexe.jpg
 Description:
 Taille du fichier:  208.28 Ko
 Vu:  7112 fois

bonobo-sexe.jpg



_________________
* Admin/Webmaster Plan Hot votre forum libertin *

Avant tout, lisez Les Règles
Nos FAQS / Nos partenaires
DarkShadow est absent  Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
DarkShadow
Administrateur
Administrateur


Age: 36 ans
Sexe: Sexe:Homme
Inscrit le: 21 Mar 2005
Messages: 795
Groupes d'utilisateurs : 
[Admins Admins ]
[ Les artistes ]
[ Les bi-sexuels ]
[ Les casés ]
[ Les côte à côtistes ]
[ Les couples ]
[ Les échangistes ]
[ Les exhibs ]
[ Les extrêmes ]
[ Les gangbangueurs ]
[ Les gays ]
[ Les hétéros ]
[ Les infidèles ]
[Les lesbiennes Les lesbiennes ]
[ Les mélangistes ]
[ Les naturistes ]
[ Les solitaires ]
[ Les trans et travestis ]
[ Les vierges ]
[ Les voyeurs ]
[ Les zoos ]
[Modos Modos ]
[ Pros/Entreprises ]
[ Services payants ]

Pays/Région/Département: Etranger / Autres Pays : Sur le Web Sexy

Statut: Absent

MessagePosté le: 21 Jan 2009, 14:39    Sujet du message: Une libido en hausse avec les pandas Répondre en citant

Une libido en hausse avec les pandas

Un couple de pandas va peut-être avoir un bébé pandas. C’est une nouvelle de taille car les pandas géants sont une espèce en voie de disparition. Qui plus est, les pandas sont réputés pour avoir très mauvaise libido. Comment ont-ils fait pour retrouver l’appétit sexuel ?


Du 6 janvier au 10 février 2009 se déroule à la Villette un cycle de conférences sur la sexualité des animaux. Plusieurs spécialistes y démontrent que certaines espèces recherchent avant tout à se faire du bien ! Des dauphins avec des tortues, des mâles entre eux, des partouzes géantes, on aura tout vu ! Mais à l’inverse de ces animaux qui pratiquent le sexe pour le sexe, il existe parallèlement des espèces d’animaux à faible libido, dont le pandas faire partie…


Que faire pour réveiller une petite libido ?

Ce qu’on conseille généralement, c’est de commencer par prendre soin de soi. Si vous vous sentez belle et désirable vous serez dans de bien meilleures conditions pour faire l’amour. Pour monsieur pandas, il s’agissait surtout de forme physique. A force de ne plus faire de sport, on on est moins enclin à se bouger, même sous la couette…
Chuang Chuang (c’est le nom de monsieur pandas), a donc dû perdre 7 kilos pour lui redonner envie d’escalader sa compagne.
Résultat : rien.


Si Chuang Chuang est en forme physique, il faut aussi lui donner envie de faire des cochonneries. Alors pour relancer une libido, lorsqu’on se sent désirable mais qu’on a tout simplement pas envie de faire des bébés, on regarde des images coquines, des films grivois, on lit des histoires d’amour un peu “olé olé”…
Pour Chuang Chuang, on a agit de la même façon et on l’a collé devant la télé à regarder des films de pandas copulant joyeusement…
Résultat (est-ce étonnant ?) : rien.


Alors un peu à court d’idée, on a déployé les grands moyens : insémination artificielle.
Résultat : rien.


Pour relancer une libido, il y existe d’autres moyens chez les humains : communication, sextoys, vacances, etc…
Mais pour les pandas, il s’agit de rester plus… bestial.

Et pour eux, le meilleur des aphrodisiaques semble être … le froid !
Cela se comprend : l’hiver, nos envies sont frileuses, mais collée nue contre votre chéri pour vous réchauffer, les esprits se réchauffent tout seuls… Repensez-y la prochaine fois parce que pour notre couple de pandas, ça a eu l’air de bien marcher !

Le directeur du zoo a déclaré que Lin Hui, compagne de Chuang Chuang suivait son mâle partout où il allait durant cette période froid qui correspondait aussi à la période reproduction.
Résultat : on ne sait pas encore, mais tous ont bon espoir !


Alors n’oubliez pas, en ces périodes de petit moral et de grand froid, collez-vous contre votre chéri ! Et pour les plus frileux, essayez de prendre le soleil, il me semble quand même que c’est plus efficace pour les humains !


Source : www.wikine.fr



panda-sexe.jpg
 Description:
Une lueur d'espoir !
 Taille du fichier:  20.31 Ko
 Vu:  7110 fois

panda-sexe.jpg



_________________
* Admin/Webmaster Plan Hot votre forum libertin *

Avant tout, lisez Les Règles
Nos FAQS / Nos partenaires
DarkShadow est absent  Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
DarkShadow
Administrateur
Administrateur


Age: 36 ans
Sexe: Sexe:Homme
Inscrit le: 21 Mar 2005
Messages: 795
Groupes d'utilisateurs : 
[Admins Admins ]
[ Les artistes ]
[ Les bi-sexuels ]
[ Les casés ]
[ Les côte à côtistes ]
[ Les couples ]
[ Les échangistes ]
[ Les exhibs ]
[ Les extrêmes ]
[ Les gangbangueurs ]
[ Les gays ]
[ Les hétéros ]
[ Les infidèles ]
[Les lesbiennes Les lesbiennes ]
[ Les mélangistes ]
[ Les naturistes ]
[ Les solitaires ]
[ Les trans et travestis ]
[ Les vierges ]
[ Les voyeurs ]
[ Les zoos ]
[Modos Modos ]
[ Pros/Entreprises ]
[ Services payants ]

Pays/Région/Département: Etranger / Autres Pays : Sur le Web Sexy

Statut: Absent

MessagePosté le: 16 Avr 2009, 16:06    Sujet du message: Viande contre sexe chez les singes et un éléphant homosexuel Répondre en citant

Viande contre sexe chez les singes et un éléphant homosexuel

« Donne-moi à manger et je te laisserai me féconder » : c’est en résumé ce que la femelle chimpanzé pourrait dire au mâle. Une équipe de chercheurs de l’Institut de l’Evolution Anthropologique (Allemagne) a étudié le comportement d’un groupe de chimpanzés en Côte d’Ivoire et a remarqué que les mâles partageant le produit de leur chasse avec une femelle copulaient en moyenne deux fois plus souvent avec elle. Et cet « échange de bons procédés » s’inscrit sur le long terme : la copulation peut en effet survenir plusieurs jours après la transaction, et cette dernière peut se faire alors que la femelle n’est pas en période de chaleurs d’où l’idée, évoquée par le professeur Gurven, qu’il pourrait s’agir « d’une sorte de lien semblable à celui du couple pour les humains ». Chacun y trouve son compte : la femelle, qui ne chasse pas, consomme ainsi sa dose de protéines grâce à la viande rapportée par le mâle tandis que ce dernier augmente ses chances de produire une descendance. Romantique à souhait.


Toujours dans le domaine des animaux et de leur vie sexuelle dévergondée, direction le zoo de Poznan en Pologne où un éléphant apparemment plus porté sur ses congénères du même sexe que sur les femelles a déclenché la colère d’un conseiller municipal. Ce dernier s’est en effet déclaré furieux de voir que l’argent (8 millions d’euros) dépensé dans la construction du « plus grand parc à éléphants d’Europe » sert désormais à abriter un « pachyderme gay » incapable d’assurer une descendance. Certes, mais quand ça veut pas, ça veut pas !


Source : union.net

_________________
* Admin/Webmaster Plan Hot votre forum libertin *

Avant tout, lisez Les Règles
Nos FAQS / Nos partenaires
DarkShadow est absent  Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Plan Hot - Votre forum de rencontres Sexys ! Index du Forum -> Société / Débats / Actualités sexys Heures des forums au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Accéder à:   
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous pouvez télécharger des fichiers






 
Les partenaires du forum. (C) Plan Hot.         Collectionnez les vous aussi   Vous aimez ces animations ? Découvrez DeskBabes, VirtuaGirls et VirtuaGuys avec leur animations chaudes gratuites sur votre bureau !   
Vgirls (v.soft ou v.lesbienne) / Vguys